5 bonnes pratiques pour l’utilisation du smartphone en société… et en famille

05/09/2018 - 03h09

L'utilisation du téléphone, c'est partout et tout le temps. De la chambre à coucher au repas de famille. Pour ne frustrer personne, un équilibre doit être trouvé. Voici quelques chiffres pour expliquer le phénomène et créer des règles.

1. La télé et le cinéma, pas terrible
Selon une étude menée par Textlocal, les doléances les plus courantes concernent l'utilisation des téléphones dans les salles de cinéma et lorsqu'on regarde un film en famille. 75 % jugent cela inacceptable. Conclusion : sauf si le film vous ennuie vraiment, n'oubliez pas que c'est aussi un moment de partage.

2. En réunion, pas top non plus
Près de 70% des répondants à l'enquête sont mécontents lorsque les téléphones sont utilisés dans les réunions ou dans un contexte de travail qui nécessite de la concentration. Pareil pour les réunions de famille. Le smartphone apparaît alors comme une distraction qui empêche d'être présent.

3. Au concert ? Il y a débat !
Et surtout conflit de générations ! 90 % des jeunes de moins de 25 ans pensent qu'il est totalement normal de prendre des photos ou de filmer un concert. Ceux qui ont plus de 35 ans trouvent cela totalement inacceptable à 55 %. Que faire ? Respecter les consignes données avant le concert par les artistes, par exemple, pour mettre tout le monde d'accord.

4. Pendant le repas ? Ben, pareil
Aujourd'hui la moitié des repas familiaux sont interrompus par un téléphone (SMS, appel, messages). Et cette fois, ce ne sont pas les plus jeunes qui sont concernés, mais les personnes entre 25 et 34 ans. Est-ce OK ? Pour 60 % des personnes interrogées, pas trop.

5. Après l'heure, c'est plus l'heure
Avant, une fois les cours terminés et le travail quitté, on n'était plus vraiment dérangé. Maintenant, les messages arrivent aussi sur le smartphone et nous serions près de 80 % à y répondre. 2 personnes sur dix répondent carrément immédiatement (les femmes sont plus rapides que les hommes à ce petit jeu, selon l'enquête). Un conseil : sauf (véritable) urgence, ne pas répondre et privilégier des moments off où on se contente des messages des amis ou du loisir. Le boulot et les cours attendront demain.

Notre avis ? Il y a tellement de choses à faire avec un smartphone et dans la vraie vie. Autant adapter sa consommation pour en profiter pleinement et ne pas devenir esclave de son petit appareil. Avec modération, toujours. Et plaisir aussi !
Du "me time", du vrai !