Kitsch, cultes ou moches : les baskets en folie

10/04/2019 - 11h13

Lacets automatiques, modèles Captain Marvel ou tendance aux baskets moches sorties des années 80 : tour  d'horizon d'une tendance... la basket est désormais admise socialement, y compris au bureau et en boîte.

Back to the Future existe vraiment

Dans les années 80, le film "Retour vers le Futur" montrait d’étonnantes baskets auto laçantes. Il aura fallu attendre un peu moins de 35 ans pour que cela devienne une réalité. Nike a en effet lancé officiellement les Adapt BB (BB car elles sont prévues pour la pratique du basket ball). Vous les enfilez et, hop, les chaussures s'ajustent et se lacent. Si le prix est intimidant (comptez 300 euros), le modèle a le mérite d'être couplé à une application mobile, ce que le film n'avait pas pu prévoir à l'époque. Et comme toute bonne invention, elle a ses bugs. Certains parlent de lacets capricieux, mais Nike propose des mises à jour régulières. Puma devrait également lancer son modèle l'an prochain. Bonne nouvelle : il sera moins cher.

Le culte des baskets cultes

Alors que le dernier épisode de Captain Marvel est sorti au cinéma, l'un des produits dérivés les plus recherchés est... la paire de skets aux couleurs de la superhéroïne. On doit ce modèle à la designeuse Jen Bartel, qui a carrément publié une photo sur son compte Twitter. Elle a collaboré avec Adidas sur ce modèle distribué au compte-goutte et qui sera uniquement vendu aux États-Unis. Attendez-vous à voir flamber les prix sur eBay.

La tendance vintage, voire moche (et oui)

On les appelle "chaussures à papa" aux USA et les ados se les arrachent. Les grosses baskets des années 80 et 90 sont de nouveau à la mode. Signe distinctif ? Semelles épaisses, peu de couleurs, mais confort absolu. On les appelle aussi "baskets moches" et elles s'achètent en ligne ou... dans des magasins de seconde main. Même Balenciaga s'y est mis. Histoire de faire grimper la facture : si les modèles usés se vendent pour une bouchée de pain, les marques poussent le bouchon jusqu'à 700 euros parfois.

Les comptes Instagram à suivre

Avec ses 3 millions de followers, autant dire que Nice Kicks est le compte par excellence pour les fans de baskets. Nouveaux modèles, tendances à suivre, sport ou loisirs : tout y est, quotidiennement. Même principe pour Sole Collector et ses 1,8 million de fans.  Sur ce compte, les baskets sont assorties aux chaussettes et une attention particulière est mise sur le basket-ball. Enfin, Sneaker Freaker se prend carrément pour un magazine illustré. Le compte peut compter sur ses 870 mille abonnés pour souligner les tendances les plus fortes et les plus étonnantes du monde des sneakers.

Le hashtag à suivre ? #sneakersaddict !