Piloter sa maison avec un smartphone : mode d'emploi

31/07/2019 - 05h43

Que l'on construise ou on rénove cet été, on peut acheter des interrupteurs et des appareils qui permettent de piloter sa maison avec son smartphone.

Google, Apple, Samsung et Amazon développent leurs propres solutions et nous allons vous aider à y voir plus clair, simplement.

Domotique : de quoi parle-t-on ?

Le contrôle des appareils fait de plus en plus partie de notre quotidien : thermostat, lampes, portes de garage, volets roulants. Pour piloter des appareils de marques différentes, il faut un chef d'orchestre.

Et, comme dans nos smartphones, les acteurs les plus connus font tout pour s'imposer : Apple avec Homekit, Google avec Google Nest, Amazon avec Alexa et Samsung avec SmartThings. On fait le point.

Quelles différences entre Homekit, Google Nest, SmartThings et Alexa ?

Google et l'univers Google Nest

Depuis qu'il a racheté l'entreprise Nest et ses thermostats connectés en 2014, Google construit un empire. Il veut que les appareils fonctionnent ensemble depuis une seule application, à savoir Google Nest.

Cette application disponible sur Android et sur iPhone/iPad permet de régler des appareils aussi différents que des volets, des caméras de surveillance, la Chromecast, des enceintes et des thermostats. 

En mai dernier, Google a regroupé tous ses services sous la bannière Google Nest. Un compte Google suffira dès cet été pour tout faire tourner harmonieusement. L'assistant Google connaît ces appareils. Vous pouvez lui dire, par exemple : "Google, diminue la température dans le salon à 18 degrés et éteins la télévision".

Si votre famille compte des smartphones Android et des iPhone, cherchez le standard "Google Home" ou "Works with Nest" quand vous achetez des ampoules ou d'autres objets connectés.

Apple et la forteresse Homekit

Si votre famille ne jure que par les produits Apple, vous pouvez naturellement opter pour Apple Homekit (les produits compatibles affichent un logo Homekit). Mais attention, les appareils Android ou Windows ne sont pas les bienvenus. Il vous faudra au minimum un Mac ou un iPod pour faire tourner la maison avec Apple.

Sur iPhone et iPad, les accessoires se pilotent depuis l'application Maison (Home) et avec Siri. De la ventilation à la climatisation en passant par les lampes et les enceintes. Le tout fonctionne comme Google Nest : via l'application ou en parlant à Siri, naturellement : "Siri, j'ai froid dans le bureau."

Samsung SmartThings

Comme les solutions de Google et Apple, Samsung SmartThings connecte vos appareils intelligents Samsung entre eux afin qu'ils fonctionnent ensemble, du four à l'aspirateur en passant par la télévision. A l'aide de Bixby (l'assistant vocal), vous contrôlez vos appareils intelligents par commande vocale. SmartThings est disponible sur tous les appareils Android (Galaxy ou pas) et sur iPhone.

Le plus grand choix :  Amazon et Alexa

Au début, il y avait Amazon Alexa. L'assistant virtuel d'Amazon a été développé très tôt (en 2014), autour des enceintes du géant américain notamment.

De la météo à aux lampes connectées, des thermostats aux sonnettes en passant par les interrupteurs, Alexa peut se targuer de faire tourner ensemble le plus grand nombre d'appareils de marques différentes. On pilote sa maison connectée depuis l'application Alexa (iPhone, Android) ou via une enceinte connectée (Amazon, Sonos, Bluesound, LG, etc.).