Le nouveau Samsung Galaxy A80 : tout ce qu'il faut savoir

05/07/2019 - 11h43

L'A80, c'est l'une des top priorités de cet été 2019 qui démarre. D'ailleurs, où est passé la caméra frontale ? Elle est cachée à l'intérieure. On vous livre tous ses secrets.

Galaxy A80 : du lourd, du costaud

Autant vous prévenir d'emblée : ce nouveau Samsung est à la fois grand et volumineux. L'écran super AMOLED A80 fait en effet 6,7 pouces pour une définition d'écran dite FHD+ (2.400 sur 1.080 pixels). Malgré son poids (220 grammes), il n'est pas compliqué à manipuler, notamment parce qu'il est fin (9,3 mm) et allongé.

Ce qui frappe au premier regard ? C'est son écran que Samsung appelle "New Infinity Display". Pourquoi "new" ? Parce qu'il recouvre quasi toute la surface du téléphone. La caméra frontale est dissimulée par un mécanisme (on va y revenir). Résultat : pas d'encoche, pas de goutte. Pas non plus de capteur d'empreintes en façade. Il est intégré à l'écran directement, comme le Galaxy S10.

L'A80 c'est à coup sûr le haut de gamme de la série A : il est moins cher qu'un Galaxy S10, mais quasi aussi bien équipé. C'est sur les matériaux de conception que se jouent les principales différences.

Que vaut l’A80 en photographie ?

Mais avant d’y répondre, une question : pourquoi les capteurs frontaux disparaissent-ils des nouveaux smartphones ? D'abord pour une question esthétique : pour éviter les encoches et les gouttes.

Mais aussi pour une question de performances : il est compliqué de garantir une qualité de photo d'un certain niveau avec des modules de plus en plus petits et discrets. Alors, les constructeurs ont trouvé la parade : un mécanisme qui fait apparaître le capteur photo avant dès qu'on en a besoin en mode selfie.

Celui du Galaxy A80 s'active à la demande, en moins d'une seconde et fait un petit bruit assez discret.  Il pivote vers l’avant ou l’arrière, en fonction de vos besoins. Ce qui est ingénieux, c'est que Samsung propose, pour le capteur avant et le capteur arrière, le même triple module. Il est composé d'un appareil 8 mégapixels grand angle, d'un capteur principal de 48 mégapixels et d'un capteur de profondeur 3D.

Entre les 2 capteurs, il y a tout de même des différences. Les performances sont supérieures au niveau de la caméra arrière avec des modes slow motion, hyperlapse, panorama, nuit et réglages manuels. Au niveau de la qualité par contre, en conditions normales de luminosité, vous aurez bien du mal à faire la différence entre la qualité des photos que vous prenez.

Nous avons testé principalement des portraits, des photos en journée et en intérieur et le capteur principal fait des merveilles. Notamment au niveau des portraits, où il gère très bien la profondeur (il nous a semblé aussi efficace que celui de du Galaxy S10, c’est dire!). Dès qu'il y a moins de lumière ou en soirée, il faiblit bien moins les autres modèles de la gamme A. Bref, il se débrouille même pas mal face aux meilleurs du marché (iPhone XS, Galaxy S10, Huawei P30 Pro).

Premières conclusions : l'A80 est une petite bombe

Après quelques jours d'utilisation seulement, il nous a convaincu qu'il était certainement l'une des plus belles surprises de cette année 2019. Le Samsung A80 est livré avec Android 9 et la fameuse interface One UI, qui rend son utilisation beaucoup plus naturelle et uniforme qu'avant.

Son autonomie est excellente, malgré son poids et sa taille : jusqu’à deux jours. Et tout ça grâce à une batterie conséquente de 3.700 mAh, qui dispose d'un autre atout de taille : une charge rapide de 25 watts (quelques minutes suffisent pour récupérer plusieurs heures d'autonomie).

Le Samsung Galaxy A80 est disponible dans nos shops. Réservez le tout de suite sur Click and Collect.